Vous aimez ce projet ? Partagez-le :
Pinterest Facebook Tweeter Google+ Tumblr

Anciennes tanneries d'Amilly Amilly
Loiret | Centre

© Atelier Bruno Gaudin
Les Tanneries restaurées

L'activité des tanneurs, omniprésente à Montargis (la « Venise du Gâtinais ») au XIXème siècle, est transplantée au sud au XXème siècle. Le 21 mars 1947, André Grandclément se porte acquéreur d'un terrain situé au 234, rue des Ponts au « Gros Moulin » à Amilly. Il y construit la nouvelle tannerie qui garde son titre de « tannerie de Montargis ». L'industrie étend cependant son activité à l'échelle de son nouveau territoire et devient tannerie - corroierie. Elle appartient à un ensemble local d'industries du cuir comptant, dans sa proximité, les tanneries de Ferrières-en-Gâtinais et d'Ouzouer-des-champs. Son activité se poursuit jusque dans les années 60.

L'ensemble immobilier est revendu en 1971 et, à partir de 1974, plusieurs industries s'y succèdent. Le site est employé comme dépôt et entrepôt jusqu'en 1990, pour finalement se transformer en friche.

La Commune d'Amilly en fait l'acquisition en 2002. Les anciennes tanneries d'Amilly constituent un des rares témoignages du patrimoine industriel de l'agglomération et de la vallée du Loing, qu'il était important de préserver.

Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
Publiez un billet sur
votre blog
Anciennes tanneries d'Amilly Amilly
Loiret | Centre

Les anciennes tanneries ont été restaurées intégralement (reconstruction des parties effondrées, le remplacement des pierres altérées, réfection des joints, enduit à la chaux des maçonneries, réfection des couvertures et de la zinguerie, réfection du portail et sa grille), d’autant qu’il y avait urgence : un angle de maçonnerie s’effondrait et le bâtiment se dégradait rapidement, obligeant la pose de barrières pour sécuriser le lieu.

Grâce au mécénat de la Fondation Total, la Fondation du Patrimoine a apporté un soutien de 100 000 euros au Groupement de Coopération Sociale et Médico-Social pour la restauration de l’édifice. Cet apport financier complète celui de de l’Etat, du Conseil Régional, du Conseil Général, de la Communauté de communes et du Groupement de Coopération Sociale et Médico-Social.

Le projet a permis de faire revivre le site par l’implantation d’une nouvelle activité – un Centre d’Art Contemporain – pleinement compatible avec les impératifs de préservation architecturale et pour laquelle les caractéristiques du site sont autant d’atouts. Par sa contribution à la préservation de la mémoire de l’histoire industrielle locale, par l’originalité et le rayonnement départemental, régional et interrégional du Centre d’Art Contemporain, la renaissance des Tanneries renforce l’identité et l’attractivité de l’Agglomération.

Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
Publiez un billet sur
votre blog
Anciennes tanneries d'Amilly Amilly
Loiret | Centre
Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
Publiez un billet sur
votre blog
Anciennes tanneries d'Amilly Amilly
Loiret | Centre
Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
TumblrPubliez un billet sur
votre blog
Mentions légales