Vous aimez ce projet ? Partagez-le :
Pinterest Facebook Tweeter Google+ Tumblr

Château Borély Marseille
Bouches-du-Rhône | Provence-Alpes-Côte d'Azur

© Antoine Roulet
Château Borély après restauration

Une noblesse récente forme à Marseille, dans la seconde moitié du XVIIIème siècle, une société riche et brillante, ayant le goût des arts, de la littérature, des fêtes et réceptions. La plupart de ses membres possède une bastide hors des murs de la cité pour s’exiler lors des chaudes journées de l’été.

Louis-Joseph Borély, issu d’une riche famille de marchands d’origine dauphinoise, établie depuis plus de cinq siècles en Provence, nourrit toute sa vie le projet de construire une bastide sur le domaine rural de Bonneveine, aujourd’hui situé dans le 8ème arrondissement de Marseille. En 1767, de retour d’Egypte où il a fait prospérer le négoce familial, il confie le dessin de la bâtisse à l’architecte et peintre Clérisseau, dont la renommée s’étend jusqu’à la cour de Catherine de Russie. Il lui demande d’établir une bastide devant surpasser en beauté celles qui existent autour de Marseille. Le projet, trop « italianisant », est modifié par Marie-Joseph Peyre, directeur des bâtiments du roi. Celui-ci conserve le plan de masse de Clérisseau, mais élance davantage les élévations et modifie le décor pour en faire un château à la française. Esprit-Joseph Brun, architecte avignonnais, est chargé de la direction des travaux.

La décoration intérieure est confiée au peintre Louis Chaix (1744 - 1811), originaire d'Aubagne. Il est envoyé en Italie pour étudier et chercher des motifs. Chaix conçoit une décoration fastueuse de trompe-l’œil et camaïeux et de vastes compositions à sujets mythologiques pour les plafonds, les murs, les dessus de portes et les boiseries dorées. Ces décorations font l'admiration d'illustres visiteurs comme Charles VI d'Espagne, la duchesse de Berry, Alfred de Vigny ou encore Eugène Scribe qui ont signé le livre d'or conservé au château.

Classé Monument historique en 1936, le château a abrité un musée archéologique de 1863 à 1989 puis, quelques années plus tard, la fondation « Regards de Provence ». Le musée ferme en 2004 par mesure de sécurité. La ville de Marseille y entreprend alors des travaux de restauration pour réhabiliter le site en musée des Arts Décoratifs, inauguré le 14 juin 2013.

Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
Publiez un billet sur
votre blog
Château Borély Marseille
Bouches-du-Rhône | Provence-Alpes-Côte d'Azur

Grâce au mécénat de la Fondation Total, la Fondation du patrimoine a apporté un soutien de plus de 330 000 euros à la ville de Marseille, Capitale européenne de la culture en 2013, pour la réhabilitation du château Borély en musée des Arts Décoratifs.

Les travaux soutenus ont concerné la restauration des toitures, des façades, des planchers, des menuiseries et des plafonds peints par Louis Chaix ainsi que l’aménagement des 3850 m² d’espace muséal rassemblant les collections du musée de la Faïence, les fonds d’arts décoratifs des musées Cantini, du Vieux Marseille, et le mobilier Borély.

Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
Publiez un billet sur
votre blog
Château Borély Marseille
Bouches-du-Rhône | Provence-Alpes-Côte d'Azur
Château Borély Marseille
Bouches-du-Rhône | Provence-Alpes-Côte d'Azur
Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
Publiez un billet sur
votre blog
Château Borély Marseille
Bouches-du-Rhône | Provence-Alpes-Côte d'Azur
Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
TumblrPubliez un billet sur
votre blog
Mentions légales