Vous aimez ce projet ? Partagez-le :
Pinterest Facebook Tweeter Google+ Tumblr

Fenil du domaine de Chaumont-sur-Loire
Loir-et-Cher | Centre

© Fondation du patrimoine
Fondation du patrimoine

Le fenil, local où l'on abritait le foin, est l'un des bâtiments qui compose la ferme intégrée au parc du domaine de Chaumont. La ferme s'organise autour d'une vaste cour dont le centre accueille un pédiluve. Elle comporte plusieurs bâtiments : serres, étables, écuries, garages à calèches ... Le fenil s'inscrit au centre du dispositif, dans l'aile ouest des bâtiments.

La ferme s'articule en continuation des écuries et est une parte intégrante de l'ensemble du parc XIXème. C'était dès l'origine, un élément nécessaire de la programmation fonctionnelle des grands parcs historiques du XIXème siècle. En cela, elle fait partie du schéma directeur de 1887 dessiné pour les Broglie par Henri Duchêne, paysagiste, et Paul-Ernest Samson, architecte.

Le bâtiment du fenil comporte toutes les caractéristiques les plus marquantes d'une architecture qui se positionne au sein de plusieurs réflexions très contemporaines, voire avant-gardistes :

  • une économie de moyens, par l'utilisation de matériaux de bonne qualité, une mise en œuvre sans fioriture inutile, une simplicité des éléments décoratifs... donnant un aspect volontairement « rustique » à un bâtiment à vocation agricole ;
  • un fonctionnalisme efficace, qui s'exprime dans le plan et les fonctions qu'il incorpore : réserves pour le foin, espaces pour les bêtes, atelier, espace de stockage des outils...
  • une pensée innovante, avec l'intégration de technologies inédites : desserte par wagonnets sur rails, monte-charge automatique...
Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
Publiez un billet sur
votre blog
Fenil du domaine de Chaumont-sur-Loire
Loir-et-Cher | Centre

Les travaux effectués sur le fenil se sont inscrits dans un vaste programme de restauration et d’aménagement du Domaine de Chaumont-sur-Loire. Le montant global des travaux s’est élevé à 1 700 000 euros. La Fondation du patrimoine, grâce au mécénat de la Fondation Total, a apporté un soutien de 280 000 euros.

La restauration de la galerie du fenil s’est faite dans une logique patrimoniale. Les élévations et façades extérieures ont été respectées dans leur composition et les matériaux et techniques constructives ont été les mêmes que ceux d’origine: briques, tuffeau clair, pierres de blocage, maçonneries à la chaux blanche naturelle. Seuls les aménagements intérieurs ont été réalisés dans une esthétique contemporaine, afin que le lieu puisse remplir ses nouvelles missions.

Située dans le périmètre de protection des Monuments historiques, le fenil possède désormais, au rez-de-chaussée, de nouveaux espaces destinés à accueillir les expositions du Domaine, et, sous les combles, des ateliers pédagogiques dédiés aux jeunes publics. Le chantier a porté principalement sur le renforcement des poutres et des planchers anciens. 135 m2 d’exposition supplémentaires ont été créés, ainsi que 180 m2 dédiés aux 20 000 enfants reçus chaque année sur le Domaine.

Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
Publiez un billet sur
votre blog
Fenil du domaine de Chaumont-sur-Loire
Loir-et-Cher | Centre
Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
Publiez un billet sur
votre blog
Fenil du domaine de Chaumont-sur-Loire
Loir-et-Cher | Centre
Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
TumblrPubliez un billet sur
votre blog
Mentions légales