Vous aimez ce projet ? Partagez-le :
Pinterest Facebook Tweeter Google+ Tumblr

La Ruche à Paris Paris
Ile-de-France

© Carine Déambrosis
La Ruche après restauration

L'ancienne rotonde des Vins de l'Exposition Universelle de 1900 est un bâtiment polygonal en forme de ruche dont l'ossature métallique a été dessinée par Gustave Eiffel. La grille d'entrée provient du pavillon des femmes. L’ensemble fut récupéré en 1902 par le sculpteur Alfred Boucher, puis remonté à l’extrémité sud du quartier de Montparnasse, pour en faire un lieu d’accueil pour de jeunes artistes sans ressources. Parmi ses locataires les plus illustres, on y retrouve Modigliani, Soutine, Brancusi, Léger, Marie Laurencin et Chagall. De nombreux artistes, souvent étrangers, ont pu ainsi poursuivre à Paris leur travail dans de bonnes conditions et pour un modeste loyer. A cette fourmilière de talents se mêlaient des poètes et des écrivains : Max Jacob, Blaise Cendrars…

Le lieu devint très vite une adresse synonyme d’intense création artistique.

Selon l'histoire du lieu, le surnom de « Ruche » viendrait de Boucher lui-même, qui nommait les artistes « ses abeilles ».

Menacée de destruction à la fin des années 1960, la Ruche fut sauvée par une forte mobilisation d’artistes, puis par son rachat, en 1971, par René et Geneviève Seydoux.

Le pavillon des vins occupe le centre de la propriété, qui couvre près de 5000m². S'élevant sur trois étages, il était composé de 16 petits ateliers d'une dizaine de mètres carrés, des "alvéoles", qui depuis ont été pour la plupart regroupées pour créer des ateliers de 2 ou 3 alvéoles.

Aujourd'hui, la Ruche compte une soixantaine d'ateliers de toutes tailles, où résident et travaillent encore une cinquantaine d'artistes (représentant 12 nationalités). Ils sont tous locataires et pour la plupart restent sur place toute leur vie. Le pavillon de la Ruche conservera son caractère de fourmilière de talents, tout en retrouvant son aspect général datant du début de siècle.

Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
Publiez un billet sur
votre blog
La Ruche à Paris Paris
Ile-de-France

Grâce au mécénat de la Fondation Total, la Fondation du patrimoine a apporté son soutien à la restauration de la Ruche. Les travaux, inaugurés en 2010, ont porté sur la restauration de la toiture, les façades et les menuiseries.


Plan de financement

Cout global de l’opération 385 509 euros
Conseil régional Ile-de-France 115 563 euros
Ville de Paris 100 000 euros
Autofinancement du maitre d’ouvrage 97 754 euros
Fondation du patrimoine, grâce au mécénat de la Fondation Total 77 102 euros
Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
Publiez un billet sur
votre blog
La Ruche à Paris Paris
Ile-de-France
Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
Publiez un billet sur
votre blog
La Ruche à Paris Paris
Ile-de-France
Publiez ce projet sur
votre mur Facebook
Tweetez ce projet dans
votre fil d'actualité
Partagez ce projet
pour le faire connaitre
Epinglez ce projet
sur votre tableau
TumblrPubliez un billet sur
votre blog
Mentions légales